Assurance habitation : que couvre-t-elle en cas de sinistre ?

L’assurance habitation couvre les dommages qui touchent votre habitation et vos biens immobiliers. Par contre les immeubles en construction, les lignes extérieures, les abris de jardin, les installations électriques et loisirs ne sont pas pris en charge. Toutefois, les dommages couverts par l’assurance habitation varient selon la compagnie d’assurance, mais comprennent les dommages causés par le feu, l’eau, les tuyaux gelés, le cambriolage, le vandalisme, le bris de verre, et même les catastrophes naturelles.

Assurance habitation : comment faire une déclaration en cas de sinistres ? 

Toute dégradation de l’appartement ou de la maison doit être signalée à la compagnie d’assurance par courrier recommandé avec accusé de réception dans les délais prévus par la loi et le contrat. 

A découvrir également : Déménager vers Marseille : Quels sont les critères à considérer pour choisir une agence de délocalisation compétente ?

En cas de catastrophe naturelle, ce délai est porté à 10 jours à compter de la publication d’un arrêté ministériel au journal Officiel reconnaissant la catastrophe comme telle. Pour en savoir plus, allez sur https://www.achat-ventes.net

Notamment, si la compagnie d’assurance demande à un professionnel de faire une estimation des dégâts, le montant des dégâts doit être estimé au plus juste. Jusqu’à l’arrivée d’un professionnel, les biens endommagés doivent être conservés dans leurs états. Mais les dommages couverts par l’assurance habitation varient selon la compagnie d’assurance, mais comprennent les dommages causés par : 

En parallèle : En quoi consiste le mixage et le mastering audio ?

  • le feu
  • l’eau,
  • les tuyaux gelés
  • le cambriolage
  • le vandalisme
  • le bris de verre
  • Les catastrophes naturelles.

Comment fonctionne une indemnisation de sinistres ?

Si la plupart des sinistres sont pris en charge par les assureurs, d’autres obtiennent automatiquement une couverture, car ils sont souscrits par une garantie. Dans toutes les situations, les modalités varient selon la nature du sinistre. Par exemple :

  • Lors d’une catastrophe naturelle et technique, la durée varie de 30 à 60 jours précédents l’accord de votre spécialiste en assurance ou la décision de la justice.
  • Lors d’une infraction dans votre domicile, l’indemnisation dure environ 3 mois après votre déclaration de sinistres.
  • Pour tout autre sinistre, votre indemnisation sera normalement traitée juste après la prise de décision de votre assureur.